On se déplace pour aller au travail, pour voir sa famille et ses amis, pour se soigner... et majoritairement en voiture thermique. Le transport est donc un moyen pour réaliser des actions indispensables avec un outil polluant. Dans vos propositions il faut essayer de faire ressortir les possibilités pour limiter la distance habitation et lieux de travail, d'accès aux soins, à l'alimentation... et de rendre moins polluants et accessibles les moyens de transport pour accéder à des services non déplaçables : la famille, les amis.
Aéroport Beauvais-Tillé
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Limiter les nuisances de l'aéroport de Beauvais : Mise en place d'un couvre-feu de 22h à 7h, limitation du nombre de mouvements au niveau actuel et ne pas atteindre les 32000 / an comme indiqué dans le PEB, faire payer aux compagnies aériennes la taxe ''mouvement'' (pour chaque atterissage ou décollage).
Aides au développement
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Promouvoir le dispositif gouvernemental "Savoir rouler à vélo" dans les écoles.
Mise en place d'une aide à l'achat d'un mode de déplacement doux (vélo, VAE, biporteur, triporteur, trottinette, etc.).
Développer/subventionner un service transport de marchandises "doux" (livraison meubles/nourritures à domicile, pour les personnes agées, etc.).
Promouvoir le dispositif gouvernemental "Forfait mobilité" auprès des entreprises.
Promouvoir les outils de "bourse aux échanges" de travail et de logement afin de favoriser le rapprochement de son lieu de travail ou de vie.
Mettre à disposition de l'administration une flotte de véhicules propres (vélo, bus, voiture, etc.) et inciter les élus et le personnel à les utiliser.
Augmenter le "Taux de versement transport (VT)" pour développer et améliorer les transports collectifs.
Affecter les recettes du stationnement payant pour développer la "mobilité propre".
Développer et favoriser l'accès aux stations GNV (Gaz Naturel pour les Véhicules) auprès des entreprises de transport, privées, collectivités et particuliers.
Intermodalité des transports :
l'intermodalité consiste à utiliser et à combiner différents moyens de transports (bus, voiture, train, vélo) lors d’un même trajet afin de permettre aux usagers de se déplacer facilement et de manière continue, le plus rapidement possible.
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Développer des services de mobilité partagée (auto-partage, locations/prêt entre particuliers, covoiturage, oise-mobilité, etc.).
Mise en place d'un plan de déplacement inter/multimodale adapté (bus, train, vélo) en concertation avec l'ensemble des parties prenantes (élèves, étudiants, citoyens, travailleurs ruraux et citadins, entreprises, administrations, élus, etc.).
Lors de la conception de nouvelles infrastructures de transport, la commune devra réaliser une évaluation multicritères économique et social, nécessairement associée à une étude d'impact environnemental. Un bilan des avantages et des inconvénients, des forces et des limites de chaque solution envisagée sera présenté aux citoyens comme outil décisionnel.
Diminuer le temps de trajet train Beauvais-Paris à moins d'une heure.
Développement de parkings relais gratuits en périphérie afin d'encourager les automobilistes à utiliser les transports publics vers le centre-ville.
Mobilités douces et maillage :
Le maillage consiste à créer un réseau continu dont l'objectif est la desserte complète du territoire.
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Maillage des voies vertes : Mettre en place un maillage de pistes cyclables continues au centre ville de Beauvais et en périphérie, en concertation avec les usagers et notamment les écoles.
Rendre les piétons et cyclistes prioritaires .
Développer un service de transport en commun "doux'' de type pousse-pousse, vélo-bus, biporteur, triporteur, etc.
Développer et améliorer les infrastructures cyclables : - Créer un réseau sécurisé et continu de pistes cyclables sur l'ensemble de l'agglomération (maillage du territoire), en concertation avec les usagers. - Favoriser les aménagements cyclabes vers les établissements scolaires. - Développer un réseau inter-départemental de pistes cyclables (Beauvais-Paris/Rouen/Amiens, etc.). - Sécuriser les itinéraires vélo par la mise en place de pistes cyclables séparées des voies automobiles avec des bordures de trottoir abaissées. - Entretien régulier des pistes. - Mailler le territoire de garages à vélos couverts et sécurisés (de type huches/box à vélos, etc.). - Améliorer le balisage des pistes cyclables et des itinéraires. - Autoriser les "tourne à droite" pour les vélos aux feux. - Améliorer la signalétique des infrastructures à destination des autres mobilités (piètons, voitures, etc.). - Mettre en place un cyclocable (ascenceur à vélo) du centre-ville vers les quartiers à fort dénivelé.
Favoriser et sécuriser le transport scolaire (ramassage, déplacement, etc.) "doux" de type pédibus.
Développer un service de "vélo en libre service".
Sensibilisation
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Mise en place "d'un mois du vélo" pour sensibiliser à ce mode de déplacement au quotidien.
Sensibiliser les élus, les travailleurs et les citoyens à couper le moteur des véhicules à l'arrêt.
Sensibiliser à la sécurité routière et aux bonnes pratiques de dépassement des piètons et des cyclistes : limite de vitesse à 30km/h, distance de sécurité, etc.
Soutenir les actions de sensibilisation et d'éducation à l'éco-mobilité.
Transports en commun
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Mise en place de la gratuité des transports en commun.
Développer un service de transport en commun spécifique à l'hypercentre en travaillant sur la taille du moyen de transport pour faciliter la mobilité et augmenter la fréquence de passage.
Renforcer le maillage du réseau de transport en commun et adapter les horaires de passage par l'analyse du besoin en transport (domicile-travail/école, etc.).
100 % de mobilité propre pour les transports en commun (Gaz Naturel, Hydrogène, Electrique).
Développer les transports en commun entre le Beauvaisis et les territoires (fréquence, maillage du réseau, etc.), plus particluièrement aux horaires pendulaires.
Urbanisme
Pas pertinentIntéressantPertinentImportantUrgentSans opinion
Repenser le plan de circulation de l'agglomération pour séparer les grands axes du trafic local et ainsi pouvoir favoriser les transports doux dans les trajets quotidiens : Favoriser le trafic local vers la ville (stationnements, circulations douces, cheminements piétons), détourner le trafic extérieur vers les déviations et les grands axes, repenser le plan de circulation des zones industrielles afin de permettre aux travailleurs d'aller au travail sans voiture de manière fluide et rapide.
Fluidifier le trafic pour éliminer les bouchons aux heures de pointe : Isoler les grands axes de circulation rapide (sécurisation des gros carrefours, déviation, RN1), supprimer les feux tricolores au profit de carrefours plus fluides (giratoires, tourne à gauche, voie d'insertion,...), renforcer la signalétique pédagogique et de sécurité routière. Développer plus de visuels du types 'nudges' et des avertisseurs lumineux intelligents (communiquant avec les voitures par exemple) .
Maitriser l'urbanisme : Favoriser la création de voies douces, conserver les chemins autour de la Ville, arrêter la destruction des sentes/chemins de ville et la conversion des zones arables en nouvelles zones pavillonnaires, privilégier les transports en commun pour l'accès à la base de loisirs.
Limiter la place de la voiture en centre-ville au profit des transports en commun et de la circulation douce : Régularité des horaires des bus et desserte de tous les secteurs, mise en place de parkings en périphérie.
Développer un hyper-centre piétonnier et circulations douces.
Libérer du stationnement : Déplacer le marché du samedi de la place des Halles vers l'espace piétons.