On se déplace pour aller au travail, pour voir sa famille et ses amis, pour se soigner... et majoritairement en voiture thermique. Le transport est donc un moyen pour réaliser des actions indispensables avec un outil polluant. Dans vos propositions il faut essayer de faire ressortir les possibilités pour limiter la distance habitation et lieux de travail, d'accès aux soins, à l'alimentation... et de rendre moins polluants et accessibles les moyens de transport pour accéder à des services non déplaçables : la famille, les amis.
Créer un réseau de bus domicile-travail dans le Beauvaisis.
Augmenter l'espace réservé aux mobilités douces et diminuer celui des véhicules motorisés.
Stopper la priorité donnée par les institutions et les dits "acteurs économiques" au développement de l'aéroport de Beauvais
Sur route étroite et/ou rurale : signaler aux engins motorisés la limite souhaitée de 30kmh lors d'un dépassement ou d'un croisement avec des piétons ou des cyclistes.
Instaurer la gratuité des transports en commun afin d'encourager leur utilisation à la place de celle des véhicules individuels.
Repenser la circulation et les horaires de bus intra muros avec les usagers
Relier la Voie Verte (Goincourt) au centre ville avec de réelles voies de pistes cyclables
Mettre en place un maillage de pistes cyclables continues au sein de Beauvais, en concertation avec les usagers pour avoir conscience des spécificités du déplacement à vélo (besoins, dangers etc ...)
Créer une plateforme de prêt de voitures entre particuliers.
Créer le centre ville piéton.
Vraie continuité des aménagements cyclables en ville / hors ville.
Garage à vélos dans toutes les écoles.
Aménagements cyclables vers les écoles.
Rendre prioritaire les piétons / cyclistes dans les aménagements.
Limiter la vitesse des véhicules à moteur à 30kmh lors du croisement ou du doublement des cyclistes.
Repenser le plan de circulation de l'agglomération en favorisant le trafic local vers la ville (stationnements, circulations douces, cheminements piétons) et en détournant le trafic extérieur vers les déviations et les grands axes.
Limiter ou remplacer les carrefours à feux pour des carrefours plus fluides (giratoires, tourne à gauche, voie d'insertion,...)
augmenter le taux du versement transport, payé par les entreprises, comme c'est autorisé par la loi, pour le porter à son maximum, de manière à obtenir des financements pour des transports collectifs de bonne qualité
Repenser le plan de circulation des zones industrielles, afin de permettre aux travailleurs d'aller au travail sans voiture de manière fluide et rapide
Demander une étude auprès des entreprises du beauvaisis pour analyser les horaires et trajets domicile-travail de leurs employés afin de mettre en place des alternatives à la voiture : vélo-train-bus, vélo-bus-vélo... réalistes, ajustées. Le but c'est d'amener les couples actifs à vendre 1 voiture sur les 2 afin de gagner en pouvoir d'achats, baisse de la pollution, diminution des bouchons matin et soir, diminution des voitures en ville, augmentation du bien être en ville pour les piétons.
Rendre obligatoire auprès des entreprises du Beauvaisis le “forfait mobilité” (déplacements domicile-travail à vélo ou en co-voiturage). Qui pourrait atteindre jusqu’à 400 €/an en franchise d’impôt et de cotisations sociales.
Proposer une aide financière pour l'achat de vélo à assistance électrique. Développer l'utilisation des biporteurs et triporteurs pour le transport de marchandises par exemple, mais aussi pour le transport d'enfants
Mise en place de "vélo bus" et/ou de pédibus
Faire la promotion des solutions de mobilité partagées (plateformes d'auto-partage, locations entre particuliers, covoiturage, oise-mobilité ...)
Installer un cyclocable (ascenseur à vélo) pour relier plus facilement les quartiers Argentine et Saint-Jean au centre-ville.
Revoir avec un collectif de travailleurs de l'agglo vivant hors Beauvais, les élus de l'agglo et des communes périphériques, les entreprises de transport et les entreprises concernées, les besoins en transport collectif (train, bus, covoiturage, prêts de véhicules) qui encourageraient une diminution de l'utilisation de la voiture à une personne, puis concevoir un maillage approprié avec les entreprises de transport, et un service public qui facilite le partage de trajets communs en voiture.
comme l 'aide au permis citoyen et bien donnons une aide pour l 'achat d 'un vélo
favoriser les bus électriques au sein de l'agglo
Pour libérer des places parking : mettre le marché du samedi dans l'espace piétons afin de libérer de la place de stationnement sur la place des halles. y
il faut intégrer les modes de circulation douces dès la conception de nouvelles routes ou zones de vie
Utiliser des commerces vides pour faire des garages à vélo
Assurer qu'il y ai un endroit pour ranger son vélo en toute sécurité (vol)
Fournir un vélo ou un moyen de déplacement doux à chaque élus plutôt d'une grosse voiture (EXEMPLARITE)
Stopper le développement de l'aéroport (machine à polluer)
Fixer des objectifs de baisse des émissions de CO2 de l'aéroport et du trafic global (voitures avions)
Ne pas installer de borne de rechargement pour les véhicules électriques, l'impact pour la construction est pire que l'essence et on ne sait comment gérer les batterie usées
Développer l’utilisation des transports en commun, soutenir le projet Beauvais Paris en moins d’heure (train) ou si pas possible mettre en place une navette bus Beauvais port de la Chapelle par exemple
Faciliter la plateforme bourse aux échanges de travail ou de logement... Être capable d'abandonner un travail ou un logement pour se rapprocher à l'inverse de son lieu de vie ou de son travail.
Soutenir le développement du Gaz Naturel pour les Véhicules (GNV), une alternative au tout électrique : station GNV accessible entreprises privées / particuliers, passage des flottes de véhicules des collectivités au GNV, encourager les entreprises de transport privées à y passer également, etc.
Affecter les recettes du stationnement payant aux investissements pour renforcer une mobilité plus "verte"
Il me semble que la question centrale dans la thématique des transports est la place de la voiture. D’autant qu’à Beauvais la ceinture de circulation autour de l’hyper centre n’est pas cohérente. Si on développe et favorise (ce qui est souhaitable) les modes de circulation douce et les transports en commun (bus) certains boulevards ne pourront pas, du fait de leur largeur, absorber tous les types de transport. Ceci pour dire que le choix de développer fortement le bus passe par la réduction de
Ceci pour dire que le choix de développer fortement le bus passe par la réduction de la voiture dans l’hyper centre et les boulevards extérieurs. Pour devenir attractifs les transports en commun doivent avoir une régularité de desserte qui implique une réduction de la circulation automobile. Cela pose aussi la question des parkings aux abords du centre qui sont à developer impérativement.
Un autre point qu'il est possible de développer c'est de fluidifier au maximum la circulation sur l'axe circulaire autour du centre en supprimant, partout ou c'est possible, les feux tricolores, quitte à réduire la vitesse des voitures. L'objectif est d éliminer un grand nombre de bouchons polluants, aux heures de pointes. Cela se fait dans de nombreuses villes (Abbeville) en France et à l'international.
Améliorer le réseau des pistes cyclables et le sécuriser dans les quartiers périphériques de la ville, à l'heure actuel, on peut voir une piste cyclable qui fait 200 mètres puis disparaitre pour réaparaitre à nouveau 100 mètres plus loin
Améliorer les transitions entre pistes cyclables. Elles sont trop courtes. Signalétique plus visuelle pour les piétons.
Garage à vélos dans toutes les écoles.
EXEMPLARITE des élus dans tous les domaines : merci de ne plus faire laisser tourner sa voiture pendant une inauguration au prétexte qu'il faille maintenir son chauffeur au chaud ou monter dans un véhicule bien chaud !!! même chose pour les services techniques et autres usagers de véhicules à moteur thermique
statu quo sur le couvre feu et plafonnement des mouvements de l’aéroport de Tillé qui pourrait être remis en cause par la création d'un base de stockage Ryanair (accord de principe de la SMABT ) voir adera-association.com
Installation de garages à vélos (couverts et fermés dans plusieurs lieux de Beauvais (près de l'asca, près de Harmonie, par exemple)
Entretien régulier des pistes cyclables
Mettre des racks à vélo sur les bus qui montent à Argentine et St Jean
Autoriser les "tourne à droite" pour les vélos aux feux
mise en place d un mois du vélo ou seuls les personnes vivant avec une mobilité réduite ( et leurs accompagnants) peuvent se déplacer en véhicules motorisé.
Pour lutter contre les émissions polluantes à effet de serre, assujettir l'aéroport de Beauvais au paiement d'une taxe locale écologique à l'instar de la Suède : https://www.air-journal.fr/2018-04-03-une-taxe-ecologique-dans-les-aeroports-de-suede-5196872.html Initiative à étendre à tous les aéroports de l'hexagone ! Idem pour les sociétés de poids lourds sillonnant la région. Ces taxes seraient investies dans programme isolation thermique habitats
Renforcer la signalétique pédagogique et de sécurité routière. Isoler les grands axes de circulation rapide. (sécurité des gros carrefours, dérivation, RN1) Développer plus de visuels du types 'nudges' et des avertisseurs lumineux intelligents (communiquant avec les voitures par exemple)
Limiter les nuisances sonores de l'aéroport de Beauvais Tillé en mettant en place un couvre feu de 22h à 7h (interdiction d'atterrissage et de décollage) tous les jours de l'année
Evaluer chaque solution et nouvelle proposition de transport par une étude d'impact et un bilan avantages / inconvénients afin d'orienter les choix en connaissant réellement à la fois les aspects positifs mais aussi les effets pervers des choix qui sont proposés.
Limiter l'utilisation des vélos, patinettes et autres deux roues utilisant des batteries, des piles sources de pollution "déplacée", utilisation de l'énergie musculaire, c'est positif pour le cardio, le surpoids, le souffle et sans oublier de prévoir systématiquement des voies cyclables sur toute voie en rénovation!!
Augmenter le maillage des bus entre Beauvais et ses environs notamment aux horaires pendulaires (travail, écoles) pour être une vraie alternative à la voiture Bus de ville gratuits pour tous
Centre ville entièrement piétonnier Développer piste cyclables et espaces de parking à vélo
Etude et réalisation de la Voie-Verte Beauvais-Amiens, axe structurant pour le schéma cyclable beauvaisien, et de l'agglo
Zone 30 dans les quartiers résidentiels, 50 km/h uniquement sur les axes inter-quartiers et de desserte
Contre-sens et tourne-à-droite cyclables systématiques
Racks à vélo à l'avant des bus urbains, facilitant l'inter-modalité en bout de ligne (ex. : ville de Montréal)
Inciter et suivre la réalisation des plans de mobilité scolaire, entreprises et administrations, devenus obligatoires pour les entreprises de plus de 100 salariés
Instauration du programme gouvernemental "savoir rouler à vélo" pour tous les scolaires dès la rentrée scolaire 2020-2021
Soutien aux actions de sensibilisation et d'éducation à l'éco-mobilité
Transports en commun gratuit et ajout de pistes cyclables. Mise à disposition de vélos comme à Paris => inciter à ne plus utiliser sa voiture
Augmenter les zones piétonnes dans le centre-ville.
Plus de parkings gratuits pour inciter à ne pas prendre la voiture lors des déplacements en ville
Gendarmerie ou police équine (pour l'encadrement des manifestations)
Compléter le réseau de pistes cyclables pour qu'il n'y ait plus de rupture du balisage et des itinéraires ; installer des pistes cyclables sécurisées (séparées des voies automobile) pour ne pas inhiber les familles et les usagers les moins confiants dans la pratique du vélo. abaisser toutes les bordures de trottoir présentes sur les pistes cyclables pour limiter les crevaisons et faciliter l'usage des pistes pour tout le monde.
Proposer un service de location de véhicules (comme autopartage à Strasbourg) pour les déplacements dans l'agglo (en dehors de Beauvais).
Travailler sur le remplacement de certains ramassages scolaires de centre ville (pour aller de l'école au centre de loisirs) qui se font actuellement en bus, pour migrer vers une solution à pied... c'était possible il y a quelques années, les enfants savent encore marcher... ça leur permettrait de se défouler un peu en sortant de classe!!
Développer des transports en communs plus petits mais plus de mobilité? beaucoup évoque des villes piétonnes mais avec des minis transports constants (Aix en provence etc) Des parkings plus conséquents aux abords du centre. Développer le systême "pouss pouss? car tous ne sont pas mobiles.
les gens qui viennent travailler, et donc il y a l'aspect transports en commun de beauvais à "ailleurs". Si je veux aller bosser à crèvecoeur en transports en commun, j'ai un bus le matin, a prendre en centre ville..... qu passera devant chez moi 15 minutes plus tard et qui me ramènera si je ne le rate pas vers 18h et c'est tout.
Mettre en place des assises de l'intermodalités (vélo-train/bus-vélo...) sur le territoire avec la problématique des connexions entre les villes de notre région (Beauvais n'est accessible en train que depuis Paris et Creil... ce qui dans une perspective de transition place notre ville de Beauvais dans une position délicate, très peu résiliente).
Proposer un allègement de taxe foncière pour les usagers du vélo (besoin de moins de place, de moins d'aménagements...)